Bravo ! Vous prenez des décisions et vous passez à l’action, j’adore !

C’est exactement ce que j’ai fait il y a 2 ans quand j’ai décidé de travailler avec Bertrand

interview ci-contre 

 

 

Continuez comme cela et les résultats arriveront vite.

Pour créer votre propre blog sur internet et attirer des centaines de prospects, suivez les flèches 😉

 

Je vous suivrais dans votre progression, évoluons ensemble !

Comment être patron et salarié : 5 points clefs

Vous avez des compétences professionnelles que vous voulez exercer librement. Vous ne souhaitez pas dépendre d’un patron, mais vous ne voulez pas subir les contraintes de la gestion d’une entreprise. Vous voulez la sécurité en cas de problème de santé ou de manque de travail. Alors le PORTAGE SALARIAL est peut-être fait pour vous.

Nous verrons dans cet article :

  1. L’historique du portage salariale
  2. Sa définition
  3. Comment cela fonctionne
  4. Ses avantages
  5. Ses couts

1 / HISTORIQUE 

Le portage salarial a été créé en 1988. Il permet d’exercer son activité professionnelle de manière indépendante tout en bénéficiant d’un statut de salarié.

2 / DEFINITION 

Le portage salarial est une relation contractuelle entre trois parties :

  1. La société de portage,
  2. le porté,
  3. le client.

Le salarié « porté » effectue une prestation pour le client.

3 / FONCTIONNEMENT 

En tant que salarié porté, vous passez un contrat avec la société de portage, soit en CDD (maximum 18 mois), soit en CDI. Vous démarchez vos clients et négociez avec eux le prix de votre prestation.

Vous établissez ensuite votre bon de commande. Votre prestation effectuée, vous en rendez compte à votre société de portage, qui facture à l’en-tête de votre entreprise le client.

Une fois que la société de portage a encaissé le règlement de la facture, elle vous règle le montant de votre prestation sous forme de salaire, déduction faite de ses frais de courtage et des charges.

4 / AVANTAGES 

  • Vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale,
  • Vous êtes couvert par l’assurance chômage, au prorata des mois travaillés,
  • C’est la société de portage qui gère toute la partie administrative et la gestion,
  • La société de portage peut contribuer à votre développement, en vous proposant des missions qui correspondent à vos compétences,
  • Vous n’avez pas à vous occuper de formalités de création ou de cessation d’une entreprise,
  • Lorsque vous rompez le contrat qui vous lie à la société de portage, vous conservez votre clientèle,
  • Vous pouvez cumuler avec une allocation chômage,
  • Vous bénéficiez de la couverture d’assurance responsabilité civile de la sté de portage,
  • En cas d’impayé, c’est le service de recouvrement de la société de portage qui intervient.
5 / LES COUTS 

En général, vous devrez compter que la société de portage vous prélèvera environ 10% de votre chiffre d’affaires. Comme vous êtes salarié de la société de portage, celle-ci règle les cotisations sociales.

Vous devez considérer qu’il vous restera en net 45% du montant facturé, c’est-à-dire par exemple : 9000€ sur une facture de 20 000 €…

Les coûts de fonctionnement peuvent vous sembler importants, mais ils correspondent à peu près au coût d’une entreprise classique….sans les contraintes ! 

D’autres solutions existent telle que l’auto-entrepreneur.  Si les coûts de fonctionnement sont moindres, ce statut n’offre pas tous les avantages que nous avons découverts précédemment.

En conclusion

Si vous pensez que le PORTAGE SALARIAL est fait pour vous, alors… laissez-vous porter ! Plus d’infos sur le portage salariale, cliquez-ici.

 

Laisser un commentaire, je serais ravi d'échanger avec vous.