Bravo ! Vous prenez des décisions et vous passez à l’action, j’adore !

C’est exactement ce que j’ai fait il y a 2 ans quand j’ai décidé de travailler avec Bertrand

interview ci-contre 

 

 

Continuez comme cela et les résultats arriveront vite.

Pour créer votre propre blog sur internet et attirer des centaines de prospects, suivez les flèches 😉

 

Je vous suivrais dans votre progression, évoluons ensemble !

Comment garder le contrôle de vos finances

Anticiper les choses vous permet de ne pas subir soudainement des événements indépendants de votre contrôle (crise de 2008, Grèce, Espagne…).

LE CONSTAT 

Le contexte économique est perturbé, le monde du travail et des affaires est en plein renouveau, les sphères financières cherchent un “second souffle” et craignent de nouvelles tensions. Votre anticipation sera différente suivant votre situation, 3 cas de figures principaux existent :

1 / SALARIÉ 

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous exercez votre profession, vous ne pouvez être “sûr du lendemain”. Vous pouvez prendre quelques mesures d’anticipation :

  • Souscrivez à une assurance chômage privée, ou “perte d’emploi”, cela complétera vos droits et vos revenus et peut vous aider à monter un projet.
  • Anticipez une recherche d’emploi, cela vous permettra de remplir les démarches nécessaires (C V, rendez-vous d’entretien…) et de vous rendre compte de ce que vous pouvez attendre suivant vos qualifications. Vous trouverez peut-être un poste plus intéressant que celui que vous occupez ? Vous pourrez aussi ‘’ mettre de côté’’ une liste de contacts d’employeurs.
  • Faites le point sur votre situation en faisant faire “un bilan patrimonial” cela vous donnera un éclairage précis et des recommandations. 
  • Diversifiez vos établissements bancaires, ainsi en cas de faillite de votre banque, vous n’aurez pas tout perdu ! De plus, si vous avez besoin de financement, vous aurez déjà plusieurs interlocuteurs et propositions. Vous serez en position de force. 
  • Réduisez vos charges fixes : abonnements de communications (internet, téléphone…), d’énergies, de déplacements (co – voiturage) etc…
  • Renégociez vos crédits et gardez un peu de liquidités chez vous, cela vous évitera de ‘’faire la queue’’ au distributeur en cas de difficultés de votre banque ou de vous retrouver “prisonnier” du système bancaire (dixit la Grèce).
  • Soyez ouvert à de nouvelles possibilités : CROWFUNDINGCRYPTOMONNAIE – ECONOMIE SOLIDAIRE etc…

2 / INDÉPENDANTS 

Les affaires sont souvent plus difficiles depuis la crise de 2008, et la prudence s’impose en attendant la confirmation de la reprise… Vous pouvez par exemple :

  • Reportez si possible de nouveaux investissements et gérez bien votre “masse salariale” en évitant de l’augmenter (pensez à l’intérim). 
  • Anticipez en cherchant des marchés complémentaires et renégociez vos crédits. Analysez vos marché et laissez de côté ceux qui ne rapportent pas et vous prennent du temps et de l’énergie (la célèbre loi de Pareto : le 20 / 80. Concentré 80 % de vos efforts sur les 20 % de choses qui fonctionnent bien).
  • Diversifiez vos établissements bancaires, ainsi en cas de faillite de votre banque, vous n’aurez pas tout perdu ! De plus, si vous avez besoin de financement, vous aurez déjà plusieurs interlocuteurs et propositions. Vous serez en position de force. 
  • Baissez vos charges fixes et mettez en place des partenariats. Vos concurrents doivent devenir des partenaires, optez pour le gagnant / gagnant.
  • Enfin, faites établir un audit, car un regard extérieur est toujours porteur d’améliorations ! 

3 / RETRAITÉS 

Faites le point sur votre situation en faisant faire ‘’un bilan patrimonial’’ cela vous donnera un éclairage précis et des recommandations. De même, diversifiez vos établissements bancaires et réduisez vos charges fixes (abonnements de communications, d’énergies, de déplacements (co-voiturage) )

Renégociez vos crédits et gardez un peu de liquidités chez vous, cela vous évitera de ‘’faire la queue’’ au distributeur en cas de difficultés de votre banque (pour ne pas subir comme les grecs).

BENEFICIER 

Quelle que soit votre situation, vous bénéficierez des changements ou ajustements que vous aurez mis en place. Si le contexte économique et financier va mieux, les réglages que vous aurez faits n’en seront que plus bénéfiques !

Pour conclure vous devez garder à l’esprit qu’il vaut mieux être maitre de son destin plutôt que dépendant de celui des organismes financiers et politiques. De surcroît, diversifier vos sources de revenus et de capitalisation permet d’anticiper et d’ajuster au fur et à mesure.

Laisser un commentaire, je serais ravi d'échanger avec vous.